« La grotte du Poeymaü et le problème du hiatus mésolithique pyrénéen » : communication au 29e Congrès préhistorique de France

Le 29e Congrès préhistorique de France s’est tenu en ligne, du 31 mai au 4 juin. Des membres du projet PAVO ont présenté une communication intitulée « La grotte du Poeymaü et le problème du hiatus mésolithique pyrénéen : premiers résultats d’une révision des archives de fouille et collections anciennes » (Benjamin Marquebielle, Sébastien Plutniak, Adriana Soto, Celia Fat Cheung, Marine Gardeur, Nicolas Valdeyron, Jean-Baptiste Fourvel, Marta Sánchez de la Torre, Geneviève Marsan, Lourdes Montes, Sylvie Philibert).

Continuer la lecture de « « La grotte du Poeymaü et le problème du hiatus mésolithique pyrénéen » : communication au 29e Congrès préhistorique de France »

PAVO-méso. Le Mésolithique du bassin d’Arudy dans son contexte nord pyrénéen

Le Mésolithique nord pyrénéen est mal connu. Malgré l’ancienneté des travaux et l’importance jouée par des sites comme les grottes du Mas d’Azil ou de la Tourasse pour la reconnaissance du Mésolithique en France dès la fin du XIXe siècle, force est de constater une certaine indigence documentaire : pas ou peu de fouilles récentes, des collections archéologiques peu étudiées et publiées, des séries de datations peu fournies et à la fiabilité incertaine. De ce fait, difficile de déterminer si cette absence d’occupations mésolithique s’explique par l’insuffisance des recherches ou bien s’il s’agit d’un réel hiatus de peuplement.

Or la situation est différente sur le versant sud des Pyrénées. Au cours des dernières années, le dynamisme des recherches permis de mettre en évidence l’occupation de l’espace montagnard par des populations mésolithiques. En conséquence, cette hypothèse doit être considérée à nouveaux frais pour ce qui concerne le versant nord.

C’est l’un des objectifs poursuivis par PAVO-meso, le volet du programme PAVO consacré au Mésolithique pyrénéen. La grotte du Poeymaü, à Arudy, a été choisie comme point de départ pour mener cette réévaluation.

  • Accès à l’ensemble des billets concernant PAVO-méso.

Virtual Poeymaü : visualisation 3D interactive des données archéologiques extraites des archives de fouilles de la grotte du Poeymaü

La grotte du Poeymaü a été fouillée par Georges Laplace et ses collaborateurs de 1951 à 1985. L’étude des carnets de terrain relatifs à la première campagne ( 1951–1956) a permis d’extraire des informations spatiales et archéologiques relatives à environ 15 500 objets. En outre, des sources de données supplémentaires ont été intégrées (Livache 1997) et continueront à l’être à l’avenir (Plutniak 2021a). Les méthodes de visualisation sont des moyens commodes pour synthétiser rendre compte de manière générale du jeu de données constitué à partir de ces archives.

Dans cette optique, une application interactive en ligne a été développée, intitulée Virtual Poeymaü (Plutniak 2021b). Il s’agit d’une application R Shiny (Chang et al. 2020), tirant parti de la librairie plotly (Sievert 2020). Le code source est accessible sur github et l’application est hébergée sur les serveurs d’Huma-num.

Continuer la lecture de « Virtual Poeymaü : visualisation 3D interactive des données archéologiques extraites des archives de fouilles de la grotte du Poeymaü »

PAVO-méso : deuxième séjour d’étude au Musée National de Préhistoire

Une partie de l’équipe s’est retrouvée du 20 au 23 octobre au Musée National de Préhistoire aux Eyzies-de-Tayac, pour poursuivre l’étude des collections du Poeymaü, dans le cadre du volet “Mésolithique” du PCR. Cette mission, initialement prévue au printemps, fait suite au travail effectué sur les archives de G. Laplace.

A. Soto et C. Fat-Cheung au travail sur les vestiges lithiques des niveaux mésolithiques

À partir des carnets de fouille, dans lesquels sont listés et coordonnées les vestiges mis au jour durant les campagnes des années 1950, il a été possible d’initier la création d’un modèle numérique du site, permettant la représentation graphique (sous la forme d’une application intitulée “Virtual Poeymaü“) et le traitement par des méthodes de statistiques spatiales des plus de 15 000 objets mis au jour.

Continuer la lecture de « PAVO-méso : deuxième séjour d’étude au Musée National de Préhistoire »

La grotte du Poeymaü [projet PAVO]

Le site de la grotte du Poeymaü s’ouvre à 500 mètres d’altitude sur les flancs de la colline du Poeymaü, en rive gauche de la petite vallée du Lamisou. Découvert en 1922, le site est fortement endommagé en 1935 par des fouilleurs clandestins. En 1948, des fouilles sont lancées par G. Laplace, sous la forme d’un sondage puis d’une tranchée sagittale. Un premier travail de synthèse est publié en 1953 : G. Laplace y expose la stratigraphie en 8 niveaux, du Magdalénien à l’époque gallo-romaine. Il définit également l’Arudien, un faciès mésolithique propre aux Pyrénées occidentales, caractérisé, selon lui, par une absence de microlithes géométriques et la présence de couches à escargots. Les fouilles sont poursuivies jusqu’en 1956 puis arrêtées. Elles reprennent, toujours sous la direction de G. Laplace, entre 1969 et 1977. À partir de 1978, Michel Livache prend la direction du chantier et poursuit les travaux jusqu’en 1985.

Section stratigraphique du Poeymaü publiée en 1953 (Laplace 1953).
Continuer la lecture de « La grotte du Poeymaü [projet PAVO] »
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search