Virtual Poeymaü : visualisation 3D interactive des données archéologiques extraites des archives de fouilles de la grotte du Poeymaü

La grotte du Poeymaü a été fouillée par Georges Laplace et ses collaborateurs de 1951 à 1985. L’étude des carnets de terrain relatifs à la première campagne ( 1951–1956) a permis d’extraire des informations spatiales et archéologiques relatives à environ 15 500 objets. En outre, des sources de données supplémentaires ont été intégrées (Livache 1997) et continueront à l’être à l’avenir (Plutniak 2021a). Les méthodes de visualisation sont des moyens commodes pour synthétiser rendre compte de manière générale du jeu de données constitué à partir de ces archives.

Dans cette optique, une application interactive en ligne a été développée, intitulée Virtual Poeymaü (Plutniak 2021b). Il s’agit d’une application R Shiny (Chang et al. 2020), tirant parti de la librairie plotly (Sievert 2020). Le code source est accessible sur github et l’application est hébergée sur les serveurs d’Huma-num.

Fonctionnalités

Filtrage des données

Le menu sur la gauche permet de sélectionner des sous-ensembles de données en en cochant/décochant les différentes options. Il est ainsi possible de filtrer en fonction 1) du type de localisation 2) des types d’objet et, 3) des périodes de fouilles. Ces options déterminent les données prises en compte dans les autres fonctionnalités de l’application.

La « méthode de localisation » comprend deux modalités : ponctuelle et volumétrique. Dans le premier cas, des coordonnées ponctuelles pour les trois dimensions (xyz) étaient documentées dans les sources. Il arrive toutefois que ces sources indiquent non pas une localisation ponctuelle mais un intervalle (par exemple : un sous-carré, ou une passe de fouille). Dans ce cas, si une ou plusieurs des dimensions d’un objet ne sont pas renseignées ponctuellement, une valeur aléatoire tirée dans l’intervalle disponible est attribuée (par exemple, les coordonnées maximales d’un sous-carré).

Visualisation 3D

La visualisation 3D permet la rotation et le zoom de la visualisation, ainsi qu’une série de fonctions accessibles à partir du menu situé en haut à droite (capture d’écran, déplacement du point de vue, divers modes de rotation). En outre, la légende permet la sélection des couches affichées (un simple clique active/désactive une couche, un double-clique isole une couche).

Affichage d’informations au survol

Une série d’informations sommaires sur les points sont affichés lors du passage de la souris : coordonnées, identifiant unique, carré type de localisation, type d’objet.

Affichage d’informations supplémentaires

Le menu sur la gauche présente une série d’options supplémentaire permettant, en cochant/décochant, d’afficher des d’éléments supplémentaires : la position de la sépulture du Poeymaü, des surfaces de régression pour chaque niveau, la position d’échantillons C14 prélevés en 2020, les foyers (si cette option est activée, alors les points correspondants à des foyers et n’ayant pas de type d’objet définis sont colorés en noir).

Fonction de recherche

Située sous l’espace de visualisation en 3D, une fonction de recherche simple permet d’afficher la ligne correspondante du tableau de données. L’utilisateur peut ainsi identifier un point dans la visualisation et obtenir des informations complémentaires en saisissant l’identifiant unique de cet objet.

Projection en coupes (transversale et longitudinale)

Deux onglets permettent de générer des visualisations en deux dimensions par coupe, respectivement, transversale et longitudinale de l’espace fouillé. Les sélecteurs en haut de la page permettent de déterminer l’emprise en plan des données qui seront projetées en coupe. La sépulture est automatiquement intégrée dans la visualisation si l’emprise sélectionnée la recoupe. Comme pour la visualisation 3D, le graphique généré est dynamique : des informations s’affichent au passage de la souris sur un point, il est possible de zoomer, de déplacement le point de vue, et de générer un export de la visualisation au format .svg.

Tableaux de synthèse

Cet onglet présente des tableaux de décompte simples qui s’adaptent aux filtrages effectués sur le jeu de données (avec les options du panneau latéral gauche). Les deux tableaux indiquent les nombre d’objets, respectivement, par types d’objet et par couches.

Historique des fouilles

Cette fonctionnalité permet d’afficher, par année de fouille entre 1951 et 1984, les carrés ayant été fouillés.

Références

  • Chang, W., J. Cheng, J.J. Allaire, Y. Xie et J. McPherson. 2020. shiny: Web Application Framework for R, https://CRAN.R-project.org/package=shiny.
  • Livache, M. 1997. « Exploitation d’une base de données de typologie analytique par un programme informatique simple. Codage et utilisation », Archivio di tipologia analitica, vol. 20, p. 133–136.
  • Sievert, C. 2020. Interactive Web-Based Data Visualization with R, plotly, and shiny, The R series, Boca Raton (Fla.): Chapman & Hall/CRC, 470 p., https://plotly-r.com.
  • Plutniak, S. 2021a. « Préhistoire de l’archéologie numérique : des “Archives de typologie analytique” à une base de données des industries lithiques paléolithiques ouest-méditerranéennes », Les carnets de la Fondation des Treilles, https://lestreilles.hypotheses.org/4271.
  • Plutniak, S. 2021b. « Virtual Poeymaü: a web application to explore the archaeological data from the excavation archives of the Poeymaü cave (France) », Zenodo, DOI: 10.5281/zenodo.4765693.

2 réponses sur “Virtual Poeymaü : visualisation 3D interactive des données archéologiques extraites des archives de fouilles de la grotte du Poeymaü”

Les commentaires sont fermés.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search