La grotte du Poeymaü [projet PAVO]

Le site de la grotte du Poeymaü s’ouvre à 500 mètres d’altitude sur les flancs de la colline du Poeymaü, en rive gauche de la petite vallée du Lamisou. Découvert en 1922, le site est fortement endommagé en 1935 par des fouilleurs clandestins. En 1948, des fouilles sont lancées par G. Laplace, sous la forme d’un sondage puis d’une tranchée sagittale. Un premier travail de synthèse est publié en 1953 : G. Laplace y expose la stratigraphie en 8 niveaux, du Magdalénien à l’époque gallo-romaine. Il définit également l’Arudien, un faciès mésolithique propre aux Pyrénées occidentales, caractérisé, selon lui, par une absence de microlithes géométriques et la présence de couches à escargots. Les fouilles sont poursuivies jusqu’en 1956 puis arrêtées. Elles reprennent, toujours sous la direction de G. Laplace, entre 1969 et 1977. À partir de 1978, Michel Livache prend la direction du chantier et poursuit les travaux jusqu’en 1985.

Section stratigraphique du Poeymaü publiée en 1953 (Laplace 1953).

Étude des fouilles anciennes

Un travail est mené à partir de la documentation des fouilles anciennes. Les archives du Musée National de Préhistoire conservent les carnets dans lesquels G. Laplace consignait la description et les coordonnées de localisation des objets mis au jour.

Extrait de carnet de fouille du Poeymaü (archives MNP).

Ces données, en raison de leur masse (plus de 15 000 objets pour les seules campagnes des années 1950) n’avaient jamais été analysées en tant que telles. L’accès aujourd’hui aisé à des méthodes informatisées d’analyse spatiale permet de mener cette étude. Les travaux en cours consistent d’une part à caractériser la distribution des restes archéologiques par des méthodes de statistiques spatiales et, d’autre part, à générer des visualisations de ces données. Concernant ce dernier point, une application R shiny, intitulée « Virtual Poeymaü » est en cours de réalisation :

Vue de l’application Virtual Poeymaü.

Bibliographie

  • Laplace-Jauretche G. 1951. « Note préliminaire sur un nouvel étage mésolithique pyrénéen. Découverte d’un squelette humain », Revue régionaliste des Pyrénées, 111–112, p. 87–91.
  • Laplace-Jauretche G. 1953. « Les couches à escargots des cavernes pyrénéennes et le problème de l’Arisien de Piette », Bulletin de la Société Préhistorique Française, 50, p. 199–211. DOI : 10.3406/bspf.1953.3030.
  • Laplace-Jauretche G., Méroc. 1954. « Application des coordonnées cartésiennes à la fouille d’un gisement », Bulletin de la Société préhistorique de France, 51 (1-2), p. 58–66. DOI : 10.3406/bspf.1954.12427.


Citer ce billet
pcrpavo (2020, 7 octobre). La grotte du Poeymaü [projet PAVO]. Préhistoire ancienne de la vallée d'Ossau. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/srde

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search